Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots.

Jean Jaurès

Leçon de com' à l'Elysée (décryptage)

Dans la vie professionnelle, je suis un "communicant", depuis 25 ans. Avec quelques repères, donc... Et ce que je vois du côté de l'Elysée ces derniers jours a un sens particulier.

Que faire quand vous êtes Président de la République, que votre cote de popularité est au plus bas et persiste à descendre ?

Que faire pour que se voit moins votre obstination à soutenir activement des criminels de guerre en plein ouvrage contre des enfants, des femmes des civils ? Que faire pour voiler le dangereux précédent pour notre démocratie que sont les interdictions faites aux pacifistes de faire entendre leur voix ?

Qu'inventer quand au cœur de l'été, les chiffres du chômage qui tombent sont catastrophiques et sanctionnent la politique d'injustices sociales que vous menez depuis 2 ans ?

Réponse des communicants : se saisir d'un évènement d'actualité, dramatique mais sur lequel tout le monde sera d'accord, et en faire des tonnes !

Entendons-nous bien : que la Nation, par la voix de son chef d'Etat apporte son soutien aux victimes et à leurs familles, rien de plus normal.

Mais que ce chef d'Etat soit l'unique voix qu'on entende, jour après jour, sur tout et pour tout, ; que l'on veuille nous faire croire que pour un crash aérien tout se règle à l'Elysée, ça n'a plus le même sens. Où est le premier ministre ? Où est son gouvernement ? Où sont les équipes techniques civiles qui interviennent usuellement sur ce type d'accident ?

L'hommage rendu aux victimes au plus haut niveau de l'Etat, c'est légitime, opportun... Mais plus ça dure, plus ça se prolonge, plus ça devient autre chose : indécent.

Tag(s) : #Hollande, #Valls, #Débats, #International, #Palestine, #Paix, #Gaza, #Israël, #Communication

Partager cet article

Repost 0