Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour.

Proverbe juif

Le prétexte d'Israël pour faire déferler sa violence était bidon ?

Donc résumons les informations données sur le site du Huffington Post Maghreb (cf. lien ci-après) : le gouvernement israélien a pris prétexte d'un triple meurtre pour attaquer ses auteurs, qui en fait ne l'étaient pas, à coups de missiles et de chars. Et tuer par centaines des civils hommes, femmes, enfants, sur un territoire dont ils ne peuvent pas s'échapper puisqu'il est bouclé par l’État colonial israélien...

Ça, ça s'appelle un crime de guerre.

Et pendant ce temps là, Hollande, Valls et Cazeneuve n'ont rien de plus pressé que d'interdire à celles et ceux qui veulent arrêter cette folie, de manifester.

J'hésite sur les termes du coup : lâcheté ? Complicité ? Les deux sans doute...

Je me demande ce qu'ils feraient ces trois là si un État "ami" rétablissait l'esclavage ? En fait je ne me le demande pas : ils négocieraient la longueur de la chaîne.

Tag(s) : #Paix, #Palestine, #Gaza, #Israël, #Hollande, #Valls, #Luttes, #International, #Solidarité

Partager cet article

Repost 0