Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une résidence au cœuer de la ville !
Une résidence au cœuer de la ville !

Ce midi, avec le maire Didier Paillard, d'autres élus —dont moi-même— et des responsables officiels d'Adoma, du Préfet, d'Action Logement, etc. nous inaugurions la Résidence Adoma de la rue Pinel, totalement rénovée ces dernières années.

Pour vous en rendre compte, en plus de quelques photos sur mon blog, je vous propose ci-dessous l'intégralité du discours que M. Boubou Soumaré, responsable de la coordination des foyers de Plaine Commune.

Saint-Denis est la ville qui revendique que tous ses citoyens puissent participer à la vie locale. Et qui a organisé une "votation" pour revendiquer que les dionysiens étranger puissent avoir le Droit de vote aux élections locales et ainsi avoir leur mot à dire sur la ville qu'ils contribuent à enrichir, de leurs cultures, de leur travail, de leurs impôts...

Mon propos n'est donc pas de dire que je partage tout ou pas de ce que Boubou Soumaré a dit. Mais les paroles des officiels, vous les retrouverez facilement un peu partout dans les médias papier ou Net auxquels ils ont accès.

Et il est normal, sinon indispensable que les principaux intéressés —ceux qui vivent dans ce foyer— aient le droit à la parole.

Boubou SOumaré, ici à côté du maire Didier Paillard.
Boubou SOumaré, ici à côté du maire Didier Paillard.

Allocution de M. Boubou Soumaré :

« Au nom du comité de résidents et des résidents du foyer, au nom de la Coordination des foyers de Plaine commune, je m’adresse à toutes les personnalités et personnes présentes.

Beaucoup d’entre nous ont connu le vieux foyer-taudis et ses scandaleuses conditions de logement. Ceux qui n’avaient pas été relogés à Bachir Souni ou à Joinville ont déménagé pour 3 ans en relogement tiroir au foyer Bailly à la plaine St Denis mais, pour des raisons obscures, nous avons dû attendre 7 ans de plus que prévu. Nous étions 2 dans des chambrettes de 12 m², heureusement nous avions des cuisines d’étage, des grandes salles polyvalentes et une cuisine collective.

Aujourd’hui nous pouvons revenir à Pinel dans le nouveau foyer, les studios sont grands et après les chambres à 16 lits ou à 2 lits, nous apprécions ce confort. Nous revenons également en centre ville, près du métro et dans un quartier en pleine mutation. Nous remercions tous ceux qui ont permis aux résidents de sortir de l’indignité du passé.

Nous sommes des travailleurs, nous avons des conditions de travail difficiles, des horaires et des temps de transport contraignants, des revenus faibles, aussi nous apprécions ces grands studios et nous apprécions de bénéficier de notre autonomie.

Pourtant, vous le savez, les résidents avant d’emménager avaient des revendications qui ne sont pas encore satisfaites, de plus aujourd’hui, nous devons faire face à des désagréments qui leur empoisonnent la vie.

C’est pourquoi, à côté des remerciements que je vous adresse, je vous demande à tous d’agir pour que les résidents du nouveau foyer Pinel soient pleinement satisfaits les points suivants :

  1. la superficie des studios nous permet de recevoir des invités mais elle ne nous permet pas de nous rassembler. Or, la vie collective est pour nous essentielle : d’abord, pour cuisiner et manger, ensuite pour organiser toutes nos réunions d’associations de développement de nos villages, ensuite pour recevoir des condoléances et pour prier ; ceci est principalement demandé par nos anciens pour qui le moment de la prière est un moment essentiel pour supporter l’éloignement de la famille et l’éloignement du pays.
  2. régler au plus vite les malfaçons et tout ce qui a été mal pensé ou mal fait ; il y a beaucoup de place perdue au détriment des logements et des espaces collectifs ; des claires-voies qui laissent passer l’eau jusque dans certaines chambres ; un parking très mal placé ; trop d’espaces verts sans entretien ; refus d’Adoma de donner une 2e clé aux résidents ; l’absence de badge pour les délégués les empêchent d’accéder à leur local ; problèmes trop fréquents avec l’astreinte…
  3. aider les résidents en retard de loyers …

Une rencontre a été proposée entre tous les acteurs, aujourd’hui réunis pour cette inauguration, pour aborder les questions des salles et les activités collectives…Nous attendons avec impatience cette rencontre, nous espérons que, tous ensemble, nous pourrons trouver les solutions.

Nous souhaitons également participer à tous les événements marquants de notre ville.

Avec la Coordination des foyers de Plaine Commune, avec nos soutiens et nos partenaires comme EVTC, CGT, Copaf, Attention-Chantier, nous allons organiser plusieurs événements : une journée entière sur les foyers et leurs habitants le 8 novembre 2014, dans le cadre de Saint-Denis ville internationale (expo, films, artistes, débats) ; nous participerons encore cette année au festival de cinéma dans les foyers et enfin nous organiserons une opération Portes Ouvertes en direction du nouveau quartier de la Porte de Paris.

Les résidents doivent avoir de bonnes conditions de logement avec une vie collective intense et solidaire ; ils doivent aussi être des vrais citoyens dans leur quartier et dans leur ville. Le nouveau foyer doit permettre ça. Merci de votre attention… »

(16 septembre 2014, Boubou Soumaré pour les résidents, le comité de résidents et la Coordination des foyers de Plaine Commune )

Inauguraton de la Résidence Adoma de la rue Pinel.Inauguraton de la Résidence Adoma de la rue Pinel.
Inauguraton de la Résidence Adoma de la rue Pinel.Inauguraton de la Résidence Adoma de la rue Pinel.Inauguraton de la Résidence Adoma de la rue Pinel.

Inauguraton de la Résidence Adoma de la rue Pinel.

Tag(s) : #Logement, #Saint-Denis, #Didier Paillard

Partager cet article

Repost 0