Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le collège Dora-Maar.
Le collège Dora-Maar.

Jeudi, j'ai écris à l'inspectrice de l'éducation nationale pour demander à la rencontrer avec les parents et équipe éducatives de l'école Robespierre (où je représente la municipalité au conseil d'école) et du collège Dora-Maar (où je représente la municipalité au conseil d'administration.

Ce courrier date d'avant la la rencontre des enseignants et parents de Dora-Maar, jeudi soir avec la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (VOIR ICI). Mais lors de cette réunions, les représentants de l'Éducation nationale (EN) ont confirmé que le classement des établissement en REP/REP+ était imminent.

Surtout, à la question claire que j'ai posé à l'EN jeudi soir (Pouvez-vous me confirmer que le collège Dora-Maar sera bien classé en REP+ comme le demande la ville de Saint-Denis et comme —la situation de crise actuelle en témoigne—, il y en a besoin pour rétablir un peu d'égalité républicaine dans l'école de la République ?), je n'ai pas obtenu de réponse claire...

Mes inquiétudes n'en sont donc que plus fortes après cette réunion. Elle portent aussi sur l'école Robespierre/Lendit et même Anatole-France : si le collège n'est pas classé en REP+, les écoles perdront aussi ce statut et les moyens qui vont avec !

Voici le courrier que j'ai adressé à l'Inspectrice de l'EN :

(Téléchargez le courrier)

L'école Robespierre.
L'école Robespierre.

Le 2 octobre 2014

Madame Christine Morata

Inspectrice de l’Education nationale

Saint-Denis 1

59 rue de la République

93200 Saint-Denis

Madame l’Inspectrice,

L’Education nationale élabore en ce moment le classement des écoles en REP et REP+ et les décisions du Ministère sont attendues pour le mois d’octobre.

Pour ce classement, l’Education nationale propose un « Indice social unique » dont la lisibilité et la compréhension ne me semble pas acquise.

En qualité de représentant de la Municipalité au sein du conseil d’école de l’école Robespierre et du Conseil d’administration du collège Dora Maar, je veux insister sur la nécessité d’inclure le collège Dora Maar dans la géographie prioritaire (REP/REP+), pour favoriser l’accompagnement continu des enfants du premier au second degré.

Pour les écoliers de Robespierre, l’absence de classement REP/REP+ du collège signifierait :

  • la perte du statut « Eclair » ;

  • la suppression de 2 classes en l’état actuel des effectifs de l’école (275) ;

  • des classes de 27 élèves minimum ;

  • la réduction de moitié de la décharge du directeur (qui ne serait donc plus déchargé à temps plein) ;

  • la suppression de l’accompagnement éducatif et du club lecture.

Ces conséquences seraient par ailleurs similaires dans l’ensemble des écoles rattachées à ce collège actuellement et à l’avenir. Nous ne pouvons pas nous y résoudre.

L’académie de Créteil est au 22e rang sur 26 des dotations par élève, le taux d’accès aux examens nationaux est inférieur de 10 % à la moyenne nationale. Il a été estimé qu’un élève Séquano-Dionysien perdait un an de classe au cours de sa scolarité du fait d’absences non remplacées du corps enseignant, le taux de chômage chez les jeunes dans ce département est parmi les plus élevés du pays. L’année scolaire 2014/2015 a ouvert des perspectives plus effrayantes encore, avec le fait inédit de 18 classes sans enseignants affectés le jour de la rentrée, et cela dans un territoire parmi les plus jeunes et populaires de France.

Il est intolérable et incompréhensible d’en arriver à un tel recul du service public de l’enseignement. Dans ce quartier populaire dont la population augmente - Saint-Denis s’engageant dans un effort de construction inégalé en Ile-de-France - le maintien des moyens spécifiques ne compense même pas l’inégalité de traitement des politiques de droit commun.

Je demande le classement en REP+ du collège Dora Maar et des écoles primaires de son périmètre. Je vous propose de nous rencontrer en présence des représentants des parents d’élève et de l’équipe enseignante.

Veuillez recevoir, Madame l’Inspectrice, mes respectueuses salutations.

Philippe Caro

Conseiller municipal délégué

Pièce jointe : courrier de Monsieur le Maire du 20 janvier 2014 à Monsieur le Ministre de l’Education nationale

Tag(s) : #Saint-Denis, #Plaine-Saint-Denis, #Pleyel, #Collège, #Ecole, #éducation, #Elus

Partager cet article

Repost 0