Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Demain on va voir le ministre de l'Intérieur pour demander plus de policiers nationaux pour notre ville !

Demain nous allons en délégation avec des habitants le maire et des élus place Beauvau à Paris, pour remettre au ministre de l'Intérieur les premières pétitions pour obtenir 200 policier en plus pour Saint-Denis.

Si vous souhaitez participer, vous êtes les bienvenus ! Soit lors du départ collectif devant la mairie à 16h45. Soit devant le ministère à 17h30.

Il est aussi encore temps de signer la pétition sur Internet si vous ne l'avez pas encore fait... Le lien est juste en dessous :

"Saint-Denis demande 200 policiers en plus" : pétition pour l'égalité et la sécurité !

Les Dionysiens ont droit à la sécurité et à la tranquillité publique, comme tous les habitants de notre République. C’est une mission obligatoire de l’État, qui doit protéger les biens et les personnes. Sous l’autorité du Préfet, le service public de police nationale doit être doté des effectifs et des moyens pour :

• intervenir en cas d’appel d’urgence, recueillir et suivre les plaintes

• assurer une présence quotidienne et dissuasive dans nos rues

• enquêter et déférer à la justice les délinquants présumés pour démanteler les réseaux de trafic

Or, depuis une quinzaine d’années, la sécurité des Dionysiens est sacrifiée :

1999 : moins de 300 policiers pour 86.000 habitants

2014 : moins de 300 policiers pour 109.000 habitants

Ce recul du service public de sécurité et cette inégalité sont d’autant plus inacceptables que les Dionysiens sont confrontés à de lourdes problématiques de sécurité.

Je signe la pétition et m’associe à la délibération du conseil municipal de la Ville de Saint-Denis adoptée à l’unanimité pour :

ALERTER LE GOUVERNEMENT sur la situation d’insécurité inacceptable qui prévaut dans la
commune et sur l’insuffisance des moyens des services publics de sécurité et de justice pour remplir leurs missions.

DEMANDER 200 POLICIERS NATIONAUX EN PLUS pour passer à 500 fonctionnaires de police
nationale, nombre correspondant objectivement aux ratios police / population pour un territoire et des habitants victimes de faits de délinquance nombreux et graves.

EXIGER LE RESPECT des délais pour l’ouverture du nouveau commissariat et de la nouvelle sous-préfecture, engagements annoncés par le Ministre de l’Intérieur.

Tag(s) : #Saint-Denis, #Elus, #Luttes, #Police, #Sécurité, #Manifestation, #Débats, #Didier Paillard

Partager cet article

Repost 0