Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Silère Ronsenberg au congrès de l'USH, avec et les élus de l'ANECR
Silère Ronsenberg au congrès de l'USH, avec et les élus de l'ANECR

Hier soir,sur proposition de son Président Silvère Rosenberg, le conseil d'administration de l'Office public de l'habitat (OPH) d'Aubervilliers (où je siège comme "personnalité qualifiée d'une autre collectivité"), a adopté à l'unanimité un texte dénonçant la diminution de l'aide à la pierre, qui permet de construire des logements HLM.

Ce texte dénonce aussi les baisses des Aides personnalisées au logement (APL) que prévoit le gouvernement pour les deux prochaines années.

D'une manière générale, le Conseil d'administration a par son vote mis en lumière les renoncements du gouvernement et le « désengagement déguisé de l'État dans le logement social ».

Je vous propose ci-dessous l'intégralité de ce texte ainsi qu'une version téléchargeable.

Texte adopté par le conseil d'administration de l'OPH d'Aubervilliers :

Le texte à télécharger.

Unanime, le Conseil d'Administration de l'OPH d'Aubervilliers s'oppose à la diminution des aides de l'État au logement HLM

« Non à la diminution des aides à la pierre

Les aides de l’État en faveur de la construction sont essentielles pour les organismes HLM pour produire des logements à loyers modérés.

Lors d’un discours au 76è congrès de l’Union Sociale de l’Habitat (USH), François Hollande a annoncé que l’État ne débloquera désormais plus que 250 millions d’euros d’aides à la pierre pour la construction de logements sociaux et qu’ils seront directement versés au sein du Fonds National d’Aides à la Pierre (FNDAP) qui sera créé.

Rappelons que ces aides à la pierre s’élevaient dans le budget 2015 à 400 M€ et que les fonds effectivement versés par l’État n’ont été que de 120 M€ !

Ainsi les aides à la pierre ont vu leur montant baisser au fil des années et régulièrement amputé par des "gels" de crédits : en 2014 ; seuls 80 millions ont été effectivement débloqués et la dette de l’État envers les bailleurs sociaux s’élève à ce jour à 800 millions d’euros.

Alors qu’un engagement avait été pris pour doubler leur montant, on observe aujourd’hui que c’est leur division qui est programmée au travers de la création du fonds national des aides à la pierre. Ce dernier ne serait en réalité qu’un désengagement déguisé de l’État dans la politique du logement social.

D’autre part, 500 000 ménages environ, sur les 6,5 millions de bénéficiaires des APL, seraient concernés par des économies. Ainsi ce sont 225 millions d’euros qui seront amputés sur ces aides, selon le projet de budget 2016et de 314 millions en 2017 par trois mesures d’économies ciblées.

Pour ces raisons, le Conseil d’Administration de l’OPH d’Aubervilliers confirme à la Ministre du Logement, Madame Sylvia Pinel, son opposition à la création de ce fond et demande le maintient des engagements. »

Tag(s) : #Débats, #Luttes, #Aubervilliers, #Budget, #Elus, #Loyers, #Solidarité, #Service public, #Logement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :