Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Condamnation du terrorisme, Solidarité avec les victimes et leurs familles, Refus des amalgames

Amicale des Bretons de Saint-Denis

Les Bretons de Saint-Denis condamnent le terrorisme, sont solidaires avec les victimes et leurs familles, refusent des amalgames

L' Amicale des Bretons de Saint-Denis, dont je suis membre, a adopté ce matin un communiqué sur les événements que nous vivons depuis vendredi soir. Je vous le propose ici dans son intégralité. Il est aussi placardé sur la porte et la vitrine de l'amicale, place Paul-Langevin et publié sur le blog de l'amicale.

« Condamnation du terrorisme, Solidarité avec les victimes et leurs familles, Refus des amalgames »

Ce vendredi 13 Novembre, des attentats à Paris et Saint-Denis, ont causé la mort de 128 personnes, en blessant plus de 300, dont de nombreux sont aujourd'hui dans un état grave.

L'Amicale « Les Bretons de Saint-Denis » affirme sa solidarité avec les familles et les victimes de ces odieux attentats.

Elle condamne avec la plus grande vigueur tous les attentats ainsi que la violence, la lâcheté, l'aveuglement des responsables de ces actes barbares et réaffirme sa condamnation globale de tous les actes terroristes.

Elle est d'autant plus affectée par cette attaque qu'elle à frappé Saint-Denis, cette ville populaire, ouverte et fraternelle à laquelle les Bretons ont toujours été très attachés.

Association laïque accueillant en son sein des personnes de toutes confessions, de toutes philosophies, de toutes opinions politiques, notre Amicale condamne l'instrumentalisation de ce drame utilisée pour attiser les haines comme s'est empressé de le faire l'extrême-droite.

Elle réaffirme au contraire son attachement aux valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de solidarité et de laïcité.

L'Amicale s'inquiète du repli sécuritaire traduit dans un « état d'urgence » qui ne peut qu'amoindrir la vie démocratique, associative et citoyenne et qui commence par restreindre le droit de se rassembler et de manifester, qui interdit la libre circulation des personnes. La démocratie est, au contraire, la meilleure manière de s’opposer à la stratégie de la terreur et de l’obscurantisme.

Un débat démocratique sur l’analyse des causes et des processus ayant conduit à la situation actuelle est nécessaire pour éviter tout amalgame qui dresserait une partie de la population vivant en France contre une autre.

Saint-Denis, le 14 novembre 2015 »

Téléchargez le communiqué.

Tag(s) : #Saint-Denis, #Breton, #Bretagne, #Associations, #International, #Paix, #Débats, #Solidarité, #Stade de France

Partager cet article

Repost 0