Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !

Je kiffe le graf' apparu début mai sur l'une des fenêtre murée de ma rue.

Le 22 avril de l'an dernier, à la demande de la SA HLM Vilogia la police avait procédé à une expulsion de 11 familles qui squattaient cet immeuble insalubre à la Plaine-Saint-Denis. Dans des conditions lamentables et au passage sans que j'en sois prévenu (VOIR ICI).
Nous sommes à plus d'un ans de cette expulsion lamentable. Et depuis rien n'a bougé.
Je me demandais depuis un bon moment si des artistes n'allaient pas s'emparer de cet espace "sauvage" d'expression. C'est donc chose faite. Et bien faite, car le risque était que ce soit le grand n'importe quoi. Ce n'est pas le cas, le graf' est superbe !
Évidemment, élu de Saint-Denis, je ne vais pas encourager les inscriptions sauvages sur les murs de la ville. Mais quand ça a cette qualité là, je dis : "chapeau l'artiste" !

Sur le front de l'Art, c'est un beau petit pas pour l'Homme.

Sur le front des expulsions locatives, par contre, le grand bond en arrière se poursuit.

Dans un silence sidéral, depuis le 1er avril des familles de notre ville sont jetées à la rue comme l'ont été en avril 2015 les 11 familles de ma rue, comme des malpropres.

Et ça, ça me gâche le plaisir.

Expulsion du 22 avril 2015.
Expulsion du 22 avril 2015.

Car pour la quasi-totalité ce sont des familles populaires, qui sont frappées par un accident de la vie (perte d’emploi, divorce, accident, maladie, etc.), s’en trouvent fragilisées, perdent pied et, dans un contexte économique et social très dégradé, ne parviennent pas à remonter la pente. Des familles de bonne foi prises dans une spirale dont ils ne parviennent pas à se sortir, et pour qui il est urgent d’agir pour leur permettre de maitriser de nouveau leur situation.

Les dispositifs qui existent pour aider ces familles à ne pas sombrer fonctionnent mal et parfois pas du tout. Parce qu’ils sont complexes à appréhender, en particulier pour ceux que la vie éprouve. Parce qu’ils dépendent souvent de la volonté des bailleurs de les activer. Et que si certains s’y emploient avec volontarisme, la plupart des bailleurs sociaux ou privés n’ont pas cette même volonté. Parce qu’enfin ils ne sont plus dimensionnés pour faire face à la hauteur du flux de familles en difficultés qui, crise sociale oblige, ne cesse de croitre.

J'espère donc pour conclure que si d'autres interventions artistiques apparaissent sur les espaces accessibles de cet immeuble muré de ma rue, elle soient de cette qualité.
J'espère aussi que rapidement la SA HLM Vilogia agisse sur cet immeuble pour permettre à des familles de notre ville

Et enfin et surtout je continue de demander que, comme je l'écrivais déjà sur ce blog (VOIR ICI), il y ait un moratoire sur les expulsions locatives !

Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !
Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !
Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !Je kiffe le graf' dans ma rue (mais pas les expulsions) !
Tag(s) : #Plaine-Saint-Denis, #Saint-Denis, #Logement, #Culture, #Art, #Je kiffe, #Expulsions, #Luttes

Partager cet article

Repost 0