Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !
Aujourd'hui nous distribuons aux usagers du RER B un tract du Collectif regroupant des associations d’usagers, des élu-e-s, des organisations syndicales, des partis politiques et des citoyen-ne-s (voir ci-dessous). Ceci pour informer sur le "CDG-EXPRESS", le train à 24 € le ticket qui reliera en direct l’aéroport de Roissy CDG à la gare de l’Est à Paris.
Ce train emprunterait notamment les voies de report du RER B en situation perturbée, avec un impact également sur les RER D et E. Le Syndicat des transport d'Ile-de-France parle déjà d’une perte de 1,5 milliards d’€ liée à une dégradation de la ponctualité juste pour le RER B !

L'enquête publique sur ce train de riches que veut imposer l'État a lieu en ce moment dans une grande discrétion. Et elle se termine le 12 juillet.

Si vous voulez participer à cette enquête il existe un moyen simple et rapide : aller sur le site NON AU CDG EXPRESS. Sur le formulaire en ligne il vous suffira de cocher quelques cases pour obtenir un avis personnalisé sur le projet CDG Express qui sera remis en votre nom dans le cadre de l'enquête publique en cours. AVANT LE 12 JUILLET !
CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !
CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !
CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !

COLLECTIF CDG EXPRESS : C’EST NON !

(L'intégralité du texte du tract du Collectif regroupant associations d’usagers, élu-e-s, organisations syndicales, partis politiques et citoyen-ne-s, que nous distribuons aujourd'hui)

Téléchargez le tract en PDF

CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !

LE CDG EXPRESS, C’EST QUOI ?

Un train à 24 € le ticket, qui reliera en direct l’aéroport de Roissy CDG à la Gare de l’Est à Paris.

Le train emprunterait les voies de la ligne K, du TER Picardie, du fret, qui sont aussi les voies de report du RER B en situation perturbée, avec un impact également sur les RER D et E.

Autrement dit, pour faire passer à peine 22 000 passagers par jour (horizon 2025), on dégrade les conditions de transport de 2 millions d’autres !

Un train sans arrêt, interdit au Pass Navigo, une discrimination de plus à l’égard des habitants de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne.

Un train inutile, puisque la ligne 17 du Grand Paris Express est déjà prévue, qui doit relier l’aéroport à Saint-Denis et à l’ouest de Paris et qui sera, elle, accessible au Pass Navigo.

Les études démontrent que lorsque cette ligne 17 sera mise en service, elle fera baisser de 15% la fréquentation envisagée pour le CDG Express !

Le STIF parle déjà d’une perte de 1,5 milliards d’€ liée à une dégradation de la ponctualité juste pour le RER B. La ligne K et le TER seront la dernière roue du carrosse, alors qu’elles transportent autant de passagers que le CDG Express de clients.

Le CDG Express induirait deux coupures importantes des territoires, l’une dans la plaine agricole de Mitry-Mory, l’autre dans le coeur urbain de la Porte de la Chapelle, obérant ainsi les projets d’aménagement du quartier (Chapelle Charbon) dont il y a pourtant tant besoin.

Le but affiché par ses promoteurs : offrir à une clientèle d’affaires et de touristes aisés un train de luxe pour rejoindre Paris sans avoir à se mêler aux 900 000 passagers quotidiens du RER B. Une vitrine publicitaire pour ADP (Aéroports de Paris) qui serait imposée aux franciliens et aux contribuables français au nom de la concurrence aéroportuaire mondiale. Parce qu’il faut satisfaire les riches, à n’importe quel prix.

Pourtant, ce projet a un coût, et non des moindres. On parle d’un chiffre, bien entendu sous-estimé, de 1,9 milliards d’€. Et on nous promet que pas un sous d’argent public ne sera versé. En y regardant de plus près, on peut quand même s’interroger…

L’Etat possède 51% d’ADP, 100% de SNCF Réseau. Ce dernier est un établissement public, portant une dette, publique elle aussi, de près de 37 milliards d’€. Pire, le projet, même avec un ticket à 24 €, n’est pour l’instant pas rentable. Le gouvernement prévoit donc d’instaurer une taxe sur les compagnies aériennes pour combler le déficit… taxe qui sera compensée par une réduction des impôts pour les compagnies aériennes !

La question est donc plutôt de savoir, dans ce montage financier, quel argent n’est pas public ?

Le gouvernement, ADP et SNCF Réseau (ex-RFF) nous ressortent donc des cartons ce vieux projet, déjà inutile il y a 15 ans, encore plus vain et méprisant aujourd’hui.

L’Etat organise sa propre faillite en accordant toujours plus de cadeaux fiscaux aux plus riches, l’Etat nous parle de crise et d’austérité, mais l’Etat veut dépenser deux milliards d’euros dans un
train destiné à une poignée de privilégiés !

L’ENQUÊTE PUBLIQUE SE TERMINE LE 12 JUILLET !

D’ici là, il faut s’exprimer nombreux, soit dans les permanences de la commission d’enquête, soit sur le site : www.enquetepubliquecdgexpress.fr

Un collectif est en train de se créer, qui regroupera citoyens, associations, partis politiques, syndicats, villes et tous ceux qui souhaitent s’y joindre. Si vous souhaitez en faire partie, vous pouvez contacter Didier Le Reste (didier.lereste@paris.fr).

Ne les laissons pas choisir à notre place, et rassemblons-nous pour une politique du transport durable et bénéfique à tous !

ON S’OPPOSE ET ON PROPOSE !

Depuis des années, citoyens, syndicats, élus et associatifs portent des propositions alternatives :

➽ Réaliser le bouclage du RER B entre Mitry-Claye et l’Aéroport ;

➽ Améliorer le cadencement de la ligne K ;

➽ Doubler le tunnel entre les gares de Châtelet et de Gare du Nord, ce qui permettrait d’absorber deux fois plus de trafic pour les RER B et D ;

➽ Investir dans du matériel roulant neuf ;

➽ Installer un véritable atelier de maintenance du matériel roulant à Mitry-Mory ;

➽ Rénover les voies de chemin de fer et leurs abords, aujourd’hui dans un état vétuste ;

➽ Réaliser des travaux d’infrastructures au sud de la ligne B pour permettre la circulation de rames à 2 étages ;

➽ Réhumaniser les gares et les trains.

CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !CDG-Express : le train de vie des riches qui va dégrader les nôtres (de trains et de vies) !
Tag(s) : #Transports, #Saint-Denis, #Plaine-Saint-Denis, #Argent, #Aménagements, #Concertation, #Débats, #Elus, #Egalité, #Luttes

Partager cet article

Repost 1