Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce matin, après l'incendie de l'immeuble de la rue Paul-Éluard dans la nuit, je suis infiniment triste pour les victimes et leurs familles. Ce drame m'en rappelle d'autres, mortels, survenus les années passées, comme sur la rue Gabriel-Péri ou une nuit tout près de chez moi, rue Fraizier...

Mais en fait, je suis aussi inquiet.

Car la presse unanime revient avec insistance sur le fait que cet immeuble « n'était pas classé insalubre ».
Et ça ne me rassure pas !
Parce que vu la vitesse à laquelle cet immeuble a flambé et le nombre terrible de victimes, cela soulève deux questions :
1) Comment se fait-il que dans le centre ville, qui est notre priorité municipale et fait l'objet d'un projet de renouvellement urbain lourd, cet immeuble n'était pas classé insalubre ou pour le moins ne faisait pas l'objet d'une procédure de ce type ?
2) Si nous sommes passé à côté de cet immeuble, à côté de quels immeubles sommes-nous en train de passer ailleurs dans la ville ?
Des immeubles qui sont des torches en puissance il en existe d'autres dans la ville. Et respecter les victimes de l'incendie de cette nuit, c'est maintenant réfléchir rapidement sur la façon d'améliorer l'efficacité de l'action des pouvoirs publics (dont la nôtre). Pour qu'on s'en aperçoive et qu'on agisse avant qu'il n'y ait d'autres victimes.
Tag(s) : #Saint-Denis, #Logement, #Débats, #Elus

Partager cet article

Repost 0