Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce matin les familles expulsées du 168 Président-Wilson, et qui campent devant depuis, s'éveillent dans le froid et sous la pluie
Ce matin les familles expulsées du 168 Président-Wilson, et qui campent devant depuis, s'éveillent dans le froid et sous la pluie

Ce matin les familles expulsées le 25 août du 168 avenue du Président-Wilson avec le concours de la force publique (l'État), et qui campent devant depuis, s'éveillent dans le froid et sous la pluie.

Je suis passé les saluer. Affligeant.

Samedi, devant les manifestants qui étaient venu l'interpeller lors de l'inauguration de la cité La Ruche, le maire a pris l'engagement qu'ils seraient reçu rapidement par la maire-adjointe en charge de la Plaine, Suzanna de la Fuente.

Je salue cette décision et j'ai toute confiance en ma collègue élue de quartier pour tenir cet engagement.

Mais je m'interroge néanmoins. Le travail à mener et les services municipaux à mobiliser pour faire le point de la situation de chaque famille expulsée sont importants afin de les aider à faire valoir leurs droits auprès de l'État qui les a expulsé dans des conditions lamentables (VOIR ICI). N'est-ce pas alors perdre du temps que de ne pas associer d'emblée à ce travail les élues en charge des Solidarités et du Logement ?

Ce matin les familles expulsées du 168 Président-Wilson, et qui campent devant depuis, s'éveillent dans le froid et sous la pluie
Tag(s) : #Saint-Denis, #Plaine-Saint-Denis, #Logement, #Expulsions, #Loyers, #Débats, #Luttes, #Droits, #DALO, #Elus

Partager cet article

Repost 0