Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des "Gâteaux du lundi" pour l'inauguration de la réhabilitation de la cité-jardin La Ruche

J'ai une petite marotte. Que mes ami-e-s (de la vie réelle et de Facebook) connaissent bien : les "gâteaux du lundi". Et cette semaine les "gâteaux du lundi" c'est un peu tous les jours, jusqu'à samedi.

Je m'explique :

Samedi 17 septembre, a lieu l'inauguration de la réhabilitation de la cité La Ruche à la Plaine-Saint-Denis (5 rue Paul-Lafargue), à l'occasion des journée européennes du patrimoine.

Premières productions pour samedi...
Premières productions pour samedi...

Cette petite cité de notre ville est le premier Habitat à bon marché (HBM) de France. Elle a été construite en 1893 par des "patrons sociaux" (et sans doute un peu paternalistes) qui cherchaient une solution aux abominables conditions de logements de leurs ouvriers ; et sont inspirés par les mouvements hygiénistes de l'époque. Les technologies de construction utilisées sont également innovantes pour l'époque.

Tout cela fait de notre petite cité de La Ruche à la Plaine, un modèle qui va inspirer bien d'autres constructions d'HBM et initier le mouvement du logement social. Souvent à Saint-Denis, nos aînés ont dit l'avenir...

La rénovation d'aujourd'hui est un dossier que j'ai suivi de près, comme élu de la Plaine. Et surtout comme élu de la ville en charge du logement ces deux dernières années, jusqu'à avril.

Le bailleur (Antin) s'est montré particulièrement attentif à cette rénovation, je tiens à le souligner :

• Parce qu'il s'agit d'un morceau d'Histoire du logement social, de notre ville et de l'histoire de ce bailleur.

• Parce que ces logements aujourd'hui assez atypiques (assez petits et un mélange d'appartements et de petits pavillons mitoyens) accueillent un bon nombre de familles très anciennes de notre ville (parfois plusieurs générations).

• Et qu'en conséquence du point précédent, le bailleur à géré sa rénovation en douceur avec une attention particulière portée aux plus âgés. Il a aussi accompagné la rénovation d'un travail pour préserver la mémoire des habitants du lieu, en lien avec des associations et la ville.

Au final, le résultat est là :

• La vieille cité retrouve une nouvelle jeunesse. Et le logement social fait la démonstration qu'en ne démolissant pas tout et en rénovant, il est un modèle de développement durable.

• Les loyers des locataires n'augmenteront pas.

• Les charges des locataires vont en revanche diminuer, car d'importants travaux d'isolation ont été réalisés.

• La proportion de logements PLAI (les moins chers et donc les plus sociaux) va être élevée ; plus que dans bien d'autres opérations HLM neuves où les PLS tendent à devenir la règle.

• La ville, qui a contribué au financement de la rénovation au travers de Plaine Commune, retrouve maintenant un contingent municipal (ce qu'elle n'avait plus depuis belle lurette tant La Ruche est ancienne). Et donc la possibilité de présenter des familles de notre ville et de la Plaine quand des logements du contingent municipal se libéreront.

L'inauguration de samedi, dont nous avons fixé ensemble la date et le cadre alors que j'étais encore l'élu en charge du logement, est aussi à plusieurs titres exemplaire. D'abord parce qu'elle affirme la place du logement social comme un élément essentiel du patrimoine national. Ensuite parce qu'elle s'écarte l'entre-soi ou se complaisent trop souvent ce genre de "petites sauteries" et s'ouvre à son environnement.

En effet, des visites seront possible, sous la conduite de l'association de la Plaine, "Mémoire Vivante" (14h et 16h30). Une expo "Mémoire d'habitants" sera inaugurée à l'ancienne gare RER B toute proche.

Enfin, le traditionnel "pince-fesse" (qui aura aussi lieu dans l'ancienne gare) ne sera pas du tout traditionnel : le bailleur Antin en a confié la réalisation à l'association du quartier, "Plaine de Femmes", qui doit réaliser plusieurs centaines de petits gâteaux. J'en ai vu en photo quelques uns et surtout j'en ai goûté un petit échantillon lundi matin. J'ai aussi une idée de ce que prépare l'association de femmes du quartier... J'en salive d'avance !

Les amies de "Plaine de Femmes", qui connaissent bien ma petite marotte, m'ont demandé un petit coup de main ; et fourni les produits de base nécessaires pour faire quelques-unes de mes petites spécialités. J'ai évidement accepté avec plaisir. Parce que j'ai beaucoup d'amies dans cette association et que je mesure son utilité pour notre quartier.

Mais c'est aussi pour une autre raison, plus personnelle, que je donne ce petit coup de main. Dans les toutes premières vagues d'immigration à Saint-Denis, il y en avait une que poussait la misère : celle des Bretons et Bretonnes. Des gens durs au mal, poussés par la pauvreté à venir trouver du travail ici. Que les patrons chargeaient des tâches les plus pénibles (notamment aux gazomètres de la Plaine). Et qui vivaient dans les conditions terribles, de logement en particulier.

C'est donc pour partie pour loger ces Bretons que le mouvement d'habitat social prend forme à cette époque de construction de La Ruche.

Alors ça me paraissait être un juste retour des choses qu'il y ait aussi des petites spécialités de ma région natale à ce pince-fesses (En photo une partie de la production en cours : Palentins, Palets Bretons et Caramels mous à la fleur de sel de Guérande). Un discret rappel historique, dont personne sans doute n'aura conscience samedi. À part vous si vous avez lu jusqu'ici.

Programme de l'inauguration :

Des "Gâteaux du lundi" pour l'inauguration de la réhabilitation de la cité-jardin La Ruche

11h - visite inaugurale de la cité-jardin La Ruche.

11h30 - remise du livret "Mémoire d'habitants" et discours.

12h30 - Vernissage de l'exposition "Mémoire d'habitants" à l'ancienne gare RER B.

12h45 - Cocktail.

14h et 16h30 - visites organisées par La Plaine Mémoire Vivante (inscription sur www.tourisme93.com).

Les gâteaux du lundi (explications)

Des "Gâteaux du lundi" pour l'inauguration de la réhabilitation de la cité-jardin La Ruche

Je l'ai expliqué à plusieurs reprises sur Facebook, mais jamais sur ce blog : J'ai une petite marotte. Qui s'appelle "les gâteaux du lundi". Ça a commencé en 2011 je crois.

Après avoir acheté un bouquin de cuisine (de la collection "pour les nuls") j'ai commencé à essayer des recettes, le week-end en particulier. Mais le défaut commun des bouquins de cuisine est souvent de proposer des recettes pour 4, 6 ou 8 personnes. Beaucoup trop pour moi !

Donc, après avoir expérimenté les recettes le week-end, j'ai emporté mes réalisations à mes collègues de boulot. Tous les lundis, sauf congés. D'où le nom qui est resté : "les gâteaux du lundi".

Ça a duré 2 ans.

Ensuite, j'ai continué. Souvent en faisant en semaine et plus seulement le week-end. Et dans des quantités plus importantes. Et des gâteaux un peu meilleurs aussi, sans doute... J'ai continué à partager la majeure partie de les productions. Mais en élargissant le cercle des ami-e-s "testeurs" de mes petits gâteaux...

Je partage parce que j'en fabrique trop. Mais aussi parce que pour moi la cuisine est un partage. Partage des savoirs-faire, partage des goûts, partage de moments conviviaux et de plaisirs, partage des cultures aussi...

Depuis le début, j'ai souvent photographié mes productions et publié sur ma page Facebook pour en garder la trace avant que les gourmands et gourmandes les fassent disparaître. Au train où vont les choses, je vais finir par en faire un blog pour partager aussi les recettes...

Tag(s) : #Plaine-Saint-Denis, #Saint-Denis, #Logement, #Loyers, #Travaux, #Bretagne, #Associations

Partager cet article

Repost 0