Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...
Début 2017, des voisines et voisins formidables nous donnent des raisons d'espérer...

Ce matin je me suis rendu Porte de Chapelle, où des migrants dorment dehors. Il faisait près de -3°. J'ai vérifié avec un petit thermomètre ! De tout petits flocons de neige flottaient dans l'air et commençaient aussi à tomber...

Et mes voisin-e-s solidaires du collectif "Solidarité migrants Wilson" à qui j'étais venu donner un petit coup de main étaient là. Au rendez-vous comme tous les matins depuis quelques semaines, pour proposer un petit déjeuner aux migrants qui ont passé la nuit ici ; comme ils l'ont fait ces dernières semaines quand les migrants campaient sur l'avenue du Président-Wilson à la Plaine.

Leur ténacité à se porter au secours des migrants et leur apporter un peu d'humanité est ma première raison d'espérer pour 2017.

Ma seconde raison d'espérer, je l'ai trouvée en allant avec mon petit vélo au rendez-vous de la Porte de la Chapelle.

En effet pas loin après l'église de la Plaine, j'ai eu la surprise de constater que cette nuit certains ont occupé une partie de leur réveillon à démonter sur plusieurs dizaines de mètres la clôture idiote, inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés » (Georges Brassens) ont érigé en pensant qu'elle serait infranchissable à la misère...

Les personnes qui ont fait ça l'ont fait avec soin, j'en témoigne ici : pas de vol, pas de casse, tout a été démonté proprement et entreposé soigneusement.

Et le petit détail qui tue et qui m'a mis de belle humeur pour toute la journée, c'est cette petite banderole signée d'un mignon petit cœur, dont le message à la fois simple, bienveillant et déterminé m'a fait grave kiffer : « On préfère ouvert ».

Moi aussi je préfère ouvert.

J'ai des voisines et des voisins formidables ! Et de bonnes raisons d'espérer en cette nouvelle année 2017. Alors voisins et voisines, au risque de me répéter par rapport à la fin 2016, je remet ici pour vous en ce début 2017 cette chanson qui décidément vous va si bien :

 

À celles et ceux qui étaient là ce matin ou seront là dans les jours à venir ; à celles et ceux qui ont passé une partie de leur réveillon a faire du démontage ; à tous les autres qui ne sont pas encore allé apporter un peu d'humanité aux migrants et que j'encourage à le faire (par exemple en accompagnant le collectif "Solidarité migrants Wilson" le matin ou les bénévoles de l'Union Fraternelle de la Plaine le soir) ;

à toutes et tous je souhaite une très belle année 2017 !

Tag(s) : #Saint-Denis, #Plaine-Saint-Denis, #Associations, #Solidarité, #Droits, #2017OnPréfèreOuvert

Partager cet article

Repost 0