Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis passé ce dimanche soir voir les salariés du CTM de Saint-Denis qui en sont à leur 5è jour de grève reconductible pour refuser de faire les frais des dérives mafieuses découvertes sur leur lieu de travail. Et qui s'apprêtent à passer la nuit sur place...

J'y apprends notamment que le lundi 20 février, jour de rentrée pour celles et ceux qui ont pris des vacances, ils ont donné rendez-vous à leurs collègues pour un barbecue sur le site, entre 11h et 14h.

À dire vrai, je préférerai qu'avant cela des négociations aient permis de sortir du conflit.

D'abord pour les salariés eux-mêmes, dont je constate combien ils sont touchés dans leur honneur d'être ainsi mis en cause par une "enquête administrative" qu'on refuse de leur communiquer ; alors que l'enquête de la police et de la Justice ne les met manifestement pas en cause. des agents communaux affectés par les mesures qui font d'eux des boucs émissaires pour des faits qu'ils n'ont pas commis. Des personnels meurtris d'être ainsi jetés en pâture à la vindicte publique.

Ensuite pour notre Ville. Car le 20 février on en serait à une douzaine jours de grève. Ce qui fait long. Et de fait, la grève perturbe le fonctionnement de la Ville. Les stands municipaux n'ont pas pu être montés sur le marché place Jean-Jaurès. Les travaux du quotidien dans les bâtiments communaux (plomberie, électricité, etc.), comme les écoles, ne sont plus assurés. Les bus municipaux ne sortent pas, ce qui risque de générer un coût supplémentaire en bus privés. Côté Plaine Commune, les balayeuses du CTM sont bloquées ainsi que le ramassage des corbeilles à papier dans les rues...

J'aimerai donc que les discussions rendent inutile le barbecue qu'organisent les salariés le 20 février midi. Mais dans la mesure où elles n'ont pas commencé, je mentirai si je disais que je suis optimiste. On perd décidément trop de temps...

Pour le reste, si vous voulez comprendre ce qui se passe et quelles sont les solutions à ce conflit, je vous engage à aller discuter directement avec les personnels sur leur piquet de grève (mais en restant à l'extérieur du site SVP !). Je suis convaincu que si vous leur faite signe, ils viendront discuter avec vous. Le CTM est situé avenue de Stalingrad, à deux pas de la station de Tram Roger-Sémat (ligne T5) en allant vers l'université Paris 8.

Vous pouvez aussi lire le petit point que j'ai fait là-dessus vendredi ICI. Vous pouvez aussi retrouver ce que j'ai écris après ma visite de mercredi dernier ICI. Et aussi LÀ les propositions que j'ai formulées lors de la dernière séance du conseil municipal concernant les faits graves qui se sont passés au CTM de notre ville.

Tag(s) : #Saint-Denis, #Service public, #Personnel communal, #Grève, #Luttes, #Débats, #CTM, #Douanes, #Police, #Sécurité, #Elus, #Laurent Russier, #Ecole

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :