Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Demain midi en mairie le nouveau maire de Saint-Denis fête son anniversaire. Entre amis. À vos frais.

C'est quoi cette manie qu'ont certains ces derniers temps à avoir l'éthique élastique ? À confondre leurs affaires privées et les affaires publiques ? Et à faire du bien public un usage privé ?

Philippe Caro

Vous le saviez, vous, que l’anniversaire de Laurent Russier était le 1er mai ? Moi pas. On s'en fiche un peu, remarquez…

Sauf que là, je l’ai appris par un mail que je n'étais manifestement pas censé lire. Mais qui m’est tout de même parvenu fortuitement : « Bonjour, » que ça dit. « L’anniversaire du Maire étant le 1er mai, jour férié ! vous êtes conviés à partager ce moment autour d’un verre et d’un petit buffet, le mardi 2 mai 2017 à 12 h, salle des réceptions ». Et c’est signé de la cheffe de Cabinet du maire.

Une invitation très sélective pour partager ces agapes en mairie : Je ne suis pas invité. Insoumis pour de vrai. Pas pour faire « genre » je veux dire… Ne rigolez pas : Vous n’êtes pas invité non plus ! Pourtant c’est grâce à vos impôts qu’aura lieu cette petite sauterie.

La liste des invités (par ce mail) je vous la mets intégralement en toute fin de cet article. Parce qu'elle a un petit côté… Comment dire ? Selon qu'on considère qu'on est dans la ville des rois morts, on dira « cour du roi » ; ou qu'on est dans une ville où les maires successifs persistent à se transmettre en même temps que la fonction une regrettable tradition bréjnévienne, on dira « culte de la personnalité »

Mais surtout : c'est quoi cette manie qu'ont certains ces derniers temps à avoir l'éthique élastique ? À confondre leurs affaires privées et les affaires publiques ? Et à faire du bien public un usage privé ?

Car c’est là qu’est le problème. Fêter son anniversaire avec ses ami-e-s c’est tout naturel. Mais le faire en mairie c’est faire un usage privé du bien public. Car à part quand on s'appelle Jeanne Calment et qu'on est doyenne de l'humanité, un anniversaire est bien une affaire privée.

Cette salle il va falloir l’installer. La nettoyer avant et après les agapes. Faire le service. Et le financer, ce buffet… Il n'a pas mieux à faire en ce moment, le personnel de la mairie ? Et on n'a pas plus utile à faire avec les finances communales ?

Peut-être Laurent Russier nous dira que c'est lui qui finance le buffet ? Avec quoi ? Avec "l'indemnité de représentation" de plus de 9000 € annuels ? Que le conseil municipal lui a voté (en plus de son indemnité d'élu) en début d'année, malgré la réticence de quelques (rares !) élus, dont votre serviteur ? Mais dans ce cas là de toute façon ça reste aussi de l'argent public ; utilisé à une fin privée. Et il demeure aussi l'usage de la mairie et du personnel communal…

Alors que nous votons des budgets soumis à la cure d'austérité imposée par le gouvernement du trio magique Hollande/Valls/Macron (et voté par les députés PS) ; que nous demandons aux services municipaux de faire des économies ; que la majorité (l’an dernier, malgré mon vote contre) a imposé aux habitants une hausse brutale de 10% des taux d’imposition locale ; que nous demandons au personnel communal de faire des efforts :

Cet usage des deniers publics est totalement déplacé.

Le seul côté utile de la chose c’est que vu la liste d’invités, demain midi vous saurez où trouver l’élu-e de votre cœur : celui ou celle que vous essayez vainement de contacter depuis des semaines ; qui ne répond pas à vos mails, ni aux appels téléphoniques et courriers !

-------------------------------------

Liste des invités par le mail : Kola ABELA, Adeline ASSOGBA, Bally BAGAYOKO, Elisabeth BELIN, Zaia BOUGHILAS, Silvia CAPANEMA, Mathilde CAROLY, Kader CHIBANE, Julien COLAS, Céline DAVIET, Suzanna DELAFUENTE, Conchita DIEZ-SOTO, Kamal EL MAHOUTI, Béatrice GEYRES, Bertrand GODEFROY, Fodhil HAMOUDI, Florence HAYE, Delphine HELLE, Zohra HENNI, Vincent HUET, Catherine LEVEQUE, Madjid MESSAOUDENE, Ferdinand NINO, Didier PAILLARD, Jacqueline PAVILLA, Stéphane PEU, Sonia PIGNOT, Stéphane PRIVE, David PROULT, Slimane RABAHALLAH, Cécile RANGUIN, Hakim REBIHA, Michel RIBAY, Martine ROGERET, Laurent RUSSIER, Raphaële SERREAU, Fabienne SOULAS, Asta TOURÉ, Patrick VASSALLO, Essaid ZEMOURI, Cherifa ZIDANE.

-------------------------------------

Post Scriptum 1 :
Si jamais suite à cet article la petite sauterie privée avec les deniers publics est annulée, je suggère que le budget initialement prévu serve à permettre aux citoyen-ne-s qui passent toute la journée à tenir bénévolement les bureaux de vote de se restaurer le soir avec autre chose que le vilain sandwich SNCF et l'insipide bouillie pâtissière industrielle auxquels ils ont eu droit au premier tour.
Sans ces citoyen-ne-s —de beaucoup de sensibilités politiques différentes— l’exercice du droit de vote de tous ne serait pas possible. Je les remercie de leur civisme. Et ils méritent mieux que le mépris.
 
Post Scriptum 2 :
En fait je suis injuste avec les sandwichs SNCF : en comparaison de ce qui a été mis à disposition des bureaux de vote au premier tour, les sandwichs SNCF relèvent du repas gastronomique.
Tag(s) : #Saint-Denis, #Elus, #Laurent Russier, #Budget, #Service public, #Personnel communal, #Débats, #Austérité, #Argent

Partager cet article

Repost 0