Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça va être comme ça le second tour des Présidentielles dans 15 jours. Obligés se munir de l'accessoire indispensable pour glisser un bulletin dans l'urne : la pince à linge pour se boucher le nez !

Car maintenant, la gauche effacée du second tour, nous n'avons plus le choix qu'entre trois votes malodorants :

  • Celui de l'extrême-droite maquillée comme une voiture volée. Pour laquelle je ne voterai jamais.
  • Celui de l'arbrisseau Macron qui cache derrière une apparence de candidat "anti-système" toute une forêt de caciques cuits et recuits de la politique et des gouvernements des 20 dernières années ; et qui porte tous les espoirs de ce que tout ce que notre pays compte de privilégiés. T'as qu'à voir : ce matin la Finance fête sa présence au second tour par une hausse à la Bourse et de l'Euro !
  • Ou celui de l'abstention, du vote blanc ou nul. Qui du coup conduit à laisser faire et prendre le risque du pire. Même si ici le pire est le pire du pire ; et que l'autre, c'est déjà le pire. Et que ce n'est qu'un peu moins pire que le pire du pire...

En tout état de cause, parce que dans ces circonstances il est plus indispensable que jamais de défendre la République et le droit de voter, je présiderai mon bureau de vote comme je l'ai fait dimanche.

Et puis maintenant c'est sûr : après le Premier Tour Social de samedi dernier, place de la République, il va falloir se préparer à en faire d'autres, des Tours Sociaux. Des seconds, des troisièmes, des quatrièmes... Pleins !

Mais bon, il faut le reconnaître : pour aller aux urnes le 7 mai va falloir se boucher le nez !

Tag(s) : #Débats, #Elections, #Luttes

Partager cet article

Repost 0