Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hier soir un vœu pacifiste inspiré par le comité dionysien du Mouvement de la Paix était inscrit à l'ordre du jour du conseil municipal. Il n'a pas pu être discuté et adopté, FAUTE DE QUORUM (Il manquait trop d'élu-e-s).

Comme membre du Mouvement pacifiste autant que comme conseiller municipal, je trouve cette situation affligeante et triste. Parce que c'est la cause pacifiste la grande perdante. Alors que vu le nombre de belliqueux aux pouvoirs en ce moment sur la planète, il y a sacrément besoin de promouvoir et d'affirmer l'exigence de Paix !

Qu'on ne compte pas sur moi pour rejeter la faute sur l'un plus que sur l'autre : la responsabilité de cette situation est partagée.

Elle incombe à l'opposition (PS) qui a quitté la salle pour protester contre le refus de Laurent Russier de soumettre au vote un vœu de ce groupe. Et a fait délibérément passer le nombre d'élus présent en dessous du quorum.

Et elle incombe aussi à notre majorité. Qui a 44 élu-e-s. Et est incapable d'assurer la présence de 28 d'entre eux ! À quoi ça sert de voter des indemnités grossièrement élevées à des gens incapables d'assumer la mission de base d'un élu municipal : siéger en séance du conseil (Moins d'une fois par mois) !

Hier soir le conseil municipal s'est montré indigne des dionysien-ne-s. J'ai honte.

La honte
La honte
Tag(s) : #Saint-Denis, #Conseil municipal, #Elus, #Débats, #Paix, #Laurent Russier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :