Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À Saint-Denis, il ne fait pas bon déranger la mécanique d'un débat aseptisé… Lors d'un débat sans vote dans un conseil municipal largement en campagne électorale, toute vérité n'est pas bonne à dire… Ou alors gare à ton matricule !

Puisqu'on nous invitait (officiellement) au débat sur un sujet —le déconfinement— qui aurait dû faire l'objet d'un Conseil en avril et non fin mai (bien trop tard !), j'ai donné mon avis.

Sur l'absence de réquisition des chambres d'hôtel qui a laissé de nombreuses personnes à la rue. Sur les citoyens solidaires qui se sont exposés à la pandémie pour aller donner à manger et à boire parce que les pouvoirs publics avaient laissé des gens dehors. Sur la façon dont la mairie a tendance à s'approprier le travail formidable de ces citoyens. Sur le référé engagé par une coalition de 30 assos et collectifs. Sur l'interpellation des maires du 27 avril par des associations et collectifs, auquel aucun n'a répondu…

Fallait pas ? C'est en tout cas ce qu'ont exprimé les multiples réactions agressives de plusieurs élu-e-s (par ailleurs en campagne électorale) qui aspiraient manifestement à un débat aseptisé !

Tag(s) : #Saint-Denis, #Conseil municipal
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :