Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manifestation le 26 novembre 2016, du campement au théâtre Gérard-Philipe (TGP) où se tiendra une conférence de presse.

(Rendez-vous à 10h devant le 168 avenue du Président-Wilson, La Plaine-Saint-Denis).

Je publie ci-dessous l'intégralité du texte du collectif d'associations, syndicats et partis de Saint-Denis qui « appellent à la solidarité la plus large avec les habitantEs expulséEs » :

APPEL d'un collectif à la solidarité avec les expulsé-e-s du 168 avenue du Président-Wilson à la Plaine-Saint-Denis

Les pouvoirs publics doivent répondre aux revendications des habitantEs expulséEs du 168 !

 

Depuis le 25 août, jour où ils/elles ont été expulséEs, les habitantEs du 168 avenue du président Wilson sont obligéEs de camper devant leur immeuble pour faire reconnaître leurs droits, faire entendre leurs revendications.

La plupart des affaires sont toujours dans les appartements qui ont été murés par l’huissier et les habitantEs n’ont aucun moyen de les récupérer.

Aucune enquête sociale n’a été faite avant l’expulsion. Plusieurs personnes, en situation de fragilité, se trouvent à la rue alors que la loi impose une protection (femmes enceintes, enfants en bas âge ou scolarisés, malades…). L’hébergement est un droit, mais rien n’a été proposé après l’expulsion.

Le vendredi 4 novembre, plus de 2 mois après l’expulsion, la préfecture a finalement accepté de rencontrer les habitants. Mais elle n’a strictement rien proposé et les a renvoyés à leur campement. C’est une situation est intolérable. Elle n’a que trop duré particulièrement au moment où les conditions météo deviennent rigoureuses.

Les associations, syndicats et partis de Saint-Denis signataires exigent que les pouvoirs publics discutent réellement avec les habitants. Ils doivent prendre en compte leurs revendications, à savoir la restitution des affaires, un hébergement pour toutes et tous, la régularisation de celles et ceux qui sont sans papier.

Ils, elles exigent que la ville, la préfecture, le conseil général, les députés, se mobilisent réellement en soutien aux habitants, et qu’ils prennent leur part dans la satisfaction des revendications des sinistrés.

Les signataires appellent à la solidarité la plus large avec les habitantEs expulséEs.

Collectifs des habitants du 168 avenue du Président Wilson

Centre social Attiéké, Coordination des foyers de plaine Commune, Coordination 93 de lutte des sans-papiers, DAL, EVTC, LDH, Ministère des bonnets d’âne, Mouvement de la paix, MRAP, RSL, Secours Catholique, Union Fraternelle de la Plaine, Union Locale CGT, Union Locale Solidaires, SUD CT93 Mairie, APEIS, Jean-Marc Danty-Lafrance prêtre de l’église de la Plaine, Jean Jannin curé de Saint-Denis, Jean Courtaudière, Robert Phalip, Sostel, Host du Roure, prêtres de Saint-Denis, AL, CGA, EELV, Ensemble !, LO, NPA, PCF, PG, …

Manifestation le 26 novembre 2016, du campement au théâtre (TGP) où se tiendra une conférence de presse.

(Rendez-vous à 10h devant le 168 avenue du Président-Wilson, La Plaine-Saint-Denis).

APPEL d'un collectif à la solidarité avec les expulsé-e-s du 168 avenue du Président-Wilson à la Plaine-Saint-Denis
Tag(s) : #Saint-Denis, #Plaine-Saint-Denis, #Logement, #Expulsions, #Solidarité, #Associations, #Luttes, #Droits, #Loyers, #Elus

Partager cet article

Repost 0