Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

... Et on a aussi mis un peu d'humanité sur la clôture érigé avenue du Président-Wilson à Saint-Denis contre les expulé-e-s et les migrant-e-s :

Cette clôture idiote, inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés » (Georges Brassens) ont érigé sur l'avenue du Président-Wilson à la Plaine-Saint-Denis, en pensant qu'elle serait infranchissable à la misère ; eh bien ! nous avec des voisin-e-s on lui a trouvé une utilité !

D'autres l'avaient déjà un peu démonté, proprement, pendant leur nuit de réveillon du premier de l'an. J'ai vu aussi qu'en plusieurs endroits ces derniers jours, des habitant-e-s énervé-e-s en avaient mis à terre en plusieurs endroits...

Mais ce 14 janvier au matin, on a scotché proprement dessus une looooongue bande de papier sur laquelle on a écrit en grand la « Chanson pour l'Auvergnat » de Georges Brassens.

Un peu de douceur et de poésie, et un hommage à toutes ces voisines et tous ces voisins qui se sont mobilisés ces dernières semaines, avec tendresse et abnégation, pour apporter un peu d'humanité aux expulsé-e-s comme aux migrants. Quand d'autres n'ont comme seule réponse que d'ériger des murs et ces grilles qui ne règlent rien mais rendent finalement visible la violence sociale.

C'était à l'occasion de la manifestation organisée par les habitant-e-s expulsé-e-s du 168 avenue du Président-WIlson et leurs soutiens. Ces expulsé-e-s en août dernier sont toujours là. Même après avoir été aussi expulsés le 16 décembre dernier de leur campement de fortune qu'ils occupaient ces cerniers mois devant le 168.

À l'issue de cette manifestation, nous nous sommes retrouvé devant le nouveau refuge provisoire des familles expulsé-e-s du 168 avenue du Président-Wilson.

En effet, après le démantèlement de leur campement le 16 décembre dernier devant le 168, ils avaient trouvé refuge en urgence et démunis de tout dans une salle paroissiale de Saint-Denis ; puis à la section locale du PCF. Ensuite et depuis quelques semaines, ils ont trouvé refuge provisoire dans l'ancien hôtel "Le Cheval Blanc" à la Plaine.

Cet hôtel est en redressement judiciaire et fermé depuis deux ans. Pendant de nombreuses années il avait été utilisé par le 115 pour héberger des personnes sans solution de logement. Chaque chambre coûtait à l'État 2500 € / mois ! Un véritable gâchis qui se poursuit ailleurs. Car pendant ce temps là le problème de fond persiste : il faut construire plus de logements accessibles !

TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
TOUJOURS LÀ ! Les expulé-e-s du 168 Wilson à la Plaine-Saint-Denis ont manifesté hier et rejoint leur nouveau refuge.
Tag(s) : #Saint-Denis, #Plaine-Saint-Denis, #Luttes, #Logement, #Solidarité, #Débats, #Associations, #Expulsions, #2017OnPréfèreOuvert, #Vidéos

Partager cet article

Repost 0