Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui, nous commençons a avoir la vérité des prix de la décision de mes collègues de la majorité municipale d'une augmentation brutale de 10% les taux d’imposition. Et ça fait mal !

La vérité de l'augmentation de 10% des taux d'impôts locaux votée (malgré mon opposition) par mes collègues de la majorité municipale, commence à arriver dans nos boîtes à lettres : samedi j'ai reçu mon avis d'impôts 2016 pour la taxe foncière. Bientôt arrivera la taxe d'habitation...

Pour ce qui me concerne, l'augmentation de ma taxe foncière entre 2015 et 2016 est de 11,13% (55€) pour la part communale ; et de 10,64% (38€) pour la part du Conseil général du 93. En tout, pour ces deux seules parts l'augmentation est de 93€ !

Et ce n'est pas fini. Beaucoup de foyers Dionysiens ne sont pas soumis à l'impôt foncier. Mais dans quelques semaines, c'est la taxe d'habitation qui arrivera dans les boites à lettres. Et là, je le rappelais dans mon intervention au conseil municipal le 31 mars dernier, la situation est différente : « Dans notre ville 88% des foyers fiscaux payent la taxe d’habitation, dont les deux tiers environ à taux plein. Dans une ville ou le revenu médian des dionysiens est de 1200 euros contre 1700 euros au niveau national ».

Face à la cure d'austérité qui est imposée aux villes (et singulièrement à la nôtre) par le gouvernement et pour plusieurs années, j'ai vainement demandé à mes collègues de la majorité municipale « dans ces 10 mois qu’a duré la préparation de ce budget » 2016, de « prendre largement l’avis des habitants de notre ville. Et en tenir compte lors de notre vote. »

Et en « l’absence d’un débat avec celles et ceux qui ont élaboré ce projet [municipal - NDLA], et celles et ceux qui nous ont élus pour le porter », j'ai choisi « de ne pas présenter à nos concitoyens la facture de la cure d’austérité gouvernementale ». Et de refuser de voter l'augmentation des taux des impôts locaux.

Aujourd'hui, nous commençons donc à avoir la vérité des prix de la décision de mes collègues de la majorité municipale d'une augmentation brutale de 10% de la pression fiscale sur nos concitoyens. Et ça fait mal !

Tag(s) : #Saint-Denis, #Elus, #Didier Paillard, #Argent, #Budget, #Débats

Partager cet article

Repost 0